Catégories

Blog

derniers commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Crêpes et vin cuit, la recette du bonheur !

Crêpes et vin cuit, la recette du bonheur !

Découvrir la méthode d'élaboration du vin cuit à travers un accord mets-vins des plus gourmands

Avis de tempête sur le pays ! Pas d’alternative, il nous faut rester bien au chaud au coin du feu. Mystères et bonnes bouteilles, jeu de dégustation de vin à l’aveugle, vous propose de faire contre mauvaise fortune bon cœur en vous livrant la recette du bonheur lorsque la pluie et le vent se déchaînent. Au programme, Crêpes et Vin cuit provençal pour une pause gourmande des plus délicieuses.  

Pour réussir notre recette, il nous faut donc des crêpes maison (recette), des accompagnements et une bouteille de vin cuit de Provence.

Vin cuit ?  

Vous connaissez tous le vin sec, le vin doux, le vin chaud et probablement le vin de glace, mais est-ce que vous connaissez le vin cuit ?

La production du vin cuit reste en effet assez confidentielle. Il s’agit d’une tradition provençale perpétuée par une petite vingtaine de vignerons installés sur les coteaux d’Aix en Provence. Le vin cuit provençal est d’ailleurs une sorte d’OVNI (objet vinicole non identifié) puisque sa méthode d’élaboration ne permet pas de le classer officiellement en tant que vin.

Pour élaborer son vin cuit, le vigneron place une petite partie de son moût (jus obtenu après pressurage de la vendange) non pas dans une cuve mais dans un chaudron en plein air sous lequel un feu de bois est allumé. Pendant plusieurs heures, le moût est chauffé afin que l’eau s’évapore et que le jus se concentre en sucre afin d’élaborer un vin doux, c’est-à-dire un vin possédant du sucre résiduel.  

Après avoir obtenu la réduction souhaitée, le « moût » est placé en barrique ou en cuve afin de débuter une longue fermentation alcoolique durant laquelle une partie du sucre sera transformé en alcool sous l’action de levures. Comme n’importe quel autre vin pourrait-on dire ! A l’issue de sa période d’élevage, le vin doux peut offrir à la fois des arômes classiques de vin doux comme les agrumes confits ou le pruneau, ou des arômes plus originaux comme la fumée ou le caramel, qui découlent directement de la cuisson.

Une association des plus gourmandes

Miam miam !

La tradition provençale consiste à associer le vin cuit avec les 13 desserts provençaux de Noël. Mystères et bonnes bouteilles vous propose une autre association qui s’est révélée des plus réussies : crêpes et vin cuit. Les crêpes offrent l’avantage de pouvoir être agrémentées par une multitude de produits tous plus gourmands les uns que les autres.

Les deux bouteilles de vin cuit dégustées offraient deux styles complémentaires. Voici les accords les plus réussis selon nous :

Vin cuit de Provence – Mas de Cadenet – Cépages : rolle, grenache, cinsault, syrah

La robe est ambrée. Le nez est discrètement fumé mais ce sont les agrumes confits qui sont le plus présents. La bouche est ronde et gourmande mais rafraichie par une acidité de bon aloi. La finale laisse entrevoir des arômes de pruneaux et de noix. Les notes d’oranges confites ont parfaitement fonctionné avec nos crêpes à la confiture, à la crème de citron et au sirop d’érable.

Vin cuit - Château Grand Boise – Cépages : grenache, cinsault, syrah, carignan

La robe est plus foncée, en raison peut-être de l’assemblage (cépages noirs uniquement) ou d’une cuisson plus longue ? Le nez est puissant avec des arômes de fruits mûrs, de pruneau et de caramel. On dirait un porto tawny. La bouche est ample et riche. La finale est longue. Pour les grands gourmands, ce vin fait un malheur avec les crêpes chocolat et caramel beurre salé.  

En conclusion, il n’est pas nécessaire de faire un diner gastronomique pour réfléchir aux accords mets-vins. Il existe de nombreuses occasions pour essayer des associations qui viendront décupler votre plaisir. Pour Mystères et bonnes bouteilles, ces deux verres de vin cuit ont transformé notre soirée crêpes en un moment unique de dégustation.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. 

0 Commentaire

Laissez votre commentaire

Reload

Envoyer