Catégories

Blog

  • La dégustation coquine

    Scénario du coffret Caliente ! 
  • WSET, le diplôme du vin

  • Cahors, ses vins et son cépage malbec

    Cahors, ses vins et son cépage malbec, méritent plus que jamais notre intérêt. Portrait d'un vignoble en pleine mutation. 
  • Vigneron, un sacerdoce ?

    Gel, mildiou, ravageurs et orages de grêle... faut-il être masochiste pour être vigneron ?
  • TOP 10 idées cadeaux vin

    En panne d’idées cadeau pour Noël ? Oubliez le sempiternel bon d’achat Fnac… 

derniers commentaires

  • Decouverte

    Belle découverte chez les Mestre. Je ne connaissais pas et pourtant c était près de SANTENAY....
  • De la théorie à la pratique

    Pour passer de la théorie à la pratique, le coffret Thématique vin bio est là pour ça :-)
  • Votre préférence ?

    Il nous semble important de proposer des idées pour tous les budgets. Toutefois, sans prendre en...

L'Alsace ou comment acheter malin !

L'Alsace ou comment acheter malin !

Découverte du vignoble Alsacien par Mystères et bonnes bouteilles

Les vacances sont finies… les enfants ont repris l’école et le bronzage commence déjà à s’estomper. Pour Mystères et bonnes bouteilles, ces vacances 2015 ont été studieuses ! En France, les vignes ont l’avantage de se situer dans de jolies régions. Pourquoi alors ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Cette année et pour la 1ère fois, Mystères et bonnes bouteilles a posé ses valises une semaine en Alsace. Voici mon ressenti :

Vos efforts seront récompensés…

Contrairement à la Bourgogne, les Côtes du Rhône, la Loire ou même le Bordelais, on traverse rarement cette région sur la route des vacances ! Il ne faut pas se mentir, on ne va pas en Alsace par hasard car il faut compter 5 heures de route depuis Paris ou Lyon et 6 heures depuis Lille…. A l’arrivée, les amateurs de vins seront récompensés de leurs efforts. En Alsace, la vigne recouvre les flancs des Vosges et la plaine depuis plus de 500 ans. Climat propice (moins de pluie sur une année à Colmar qu’à Nice !), sous-sol varié (granite, calcaire, schiste, argile) et savoir-faire ancestral, les éléments sont réunis pour l’élaboration de bonnes bouteilles.



Jeu vin



L’Alsace viticole c’est :

  • une vigne qui s’étend sur des coteaux exposés Sud / Sud-Est,
  • une bande étroite de quelques kilomètres de large sur 100 km de long, du Nord au Sud ;
  • quasi exclusivement mono-cépage ;
  • une diversité et richesse du sous-sol qui donnent une multitude de nuances aux vins. Pour mettre en avant cette mosaïque de terroirs, 51 grands crus ont été progressivement délimités depuis 1975.

Jusqu’ici, il y a un parallèle frappant entre l’Alsace et la Bourgogne, si ce n’est :

  • 7 cépages principaux en Alsace contre 4 en Bourgogne ;
  • Le nom des appellations : nom de cépage en Alsace, contre nom de village en Bourgogne
  • Prestige des vins blancs uniquement en Alsace contre vins blancs et vins rouges en Bourgogne.

 

… avec des vins blancs pour tous les goûts…

Pour simplifier, je regrouperais les vins blancs d’Alsace en 3 catégories :

  1. Vins blancs secs et vifs (Sylvaner – Riesling)
  2. Vins blancs secs ronds et fruités (Pinot blanc – Muscat)
  3. Vins blancs secs exubérants ou vins blancs liquoreux (Pinot gris – Gewurztraminer – Riesling)

Un même cépage peut être vendangé de telle manière à produire des vins plus ou moins sucrés. C’est le cas des cépages Pinot gris, Gewurztraminer et Riesling que l’on retrouve en vendanges tardives et sélections de grains nobles.

Préparez votre dégustation : sachant qu’il existe en Alsace 6 cépages blancs principaux dont 3 sont vendangés de 3 manières différentes, qu’il faut y ajouter les grands crus, plusieurs millésimes, les vins rouges et généralement un crémant et une eau de vie… vous obtenez la liste des vins proposés par chaque vigneron à la dégustation : 20 à 40 références ! Personnellement, je sature après 8 à 10 vins dégustés. En Alsace, mieux vaut donc savoir ce que l’on recherche avant de pousser la porte d’un domaine…



Cadeau vin 



… et toutes les bourses !

Après toutes ces considérations, je risque de vous perdre, revenons à l’essentiel : les vins blancs sont bons et représentent à mes yeux un excellent rapport qualité / prix.

Vous souhaitez un vin blanc pour accompagner un poisson grillé : une bonne bouteille de Sylvaner coûte entre 4 et 6 €. L’été, à l’heure de l’apéritif, ouvrez une bouteille de Muscat, c’est entre 5 et 8 €. Pour accompagner une choucroute, un riesling tradition ne coûtera pas plus cher qu’une saucisse chez Monoprix (6 à 10 €) ! Vous souhaitez encaver des vins blancs de gastronomes, les riesling et pinot gris grands crus varient entre 10 et 15 €. Enfin, lorsque l’hiver sera là, offrez-vous un moment de plaisir en ouvrant une bouteille de Gewurztraminer Grand Cru pour 14 à 16 €.

Ces prix avantageux ne sont pas au détriment de la qualité ni de la capacité de garde de ces vins. Pour preuve, le Gewurztraminer 1967 offert par la confrérie Saint-Etienne lors de la foire de Colmar n’avait pas pris une ride. Il avait seulement gagné en complexité et présentait une longueur en bouche hors du commun.

Pourquoi alors de tels prix ? Je ne suis pas expert et je ne donnerais pas d’explications hasardeuses. J’avance seulement deux pistes : 1/ cépages alsaciens prolifiques (rendements élevés) 2/ mode qui n’est pas en faveur de cette région… Soyez malins, profitez-en !

Suggestions Mystères et bonnes bouteilles :
     - la foire aux vins de Colmar vaut le détour : ateliers de dégustation, élection reine des vins d’Alsace, concerts et stands de vignerons qui se transforment en boite de nuit… ambiance garantie à partir de 19H
     - Défi : essayer d’escalader un rang de vigne du Grand Cru Rangen. Echec pour ma part !
     - Pique-niquer sur une berge du quartier Petite France à Strasbourg sans oublier l’Ice Bag pour garder la bouteille fraîche.



 Alsace vin



Quelques domaines visités :

Sylvie Spielmann

Jean Wach

Vincent Stoeffler

Roger Yung

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

0 Commentaire

Laissez votre commentaire

Reload

Envoyer